Lancement du sous-projet gestion des déchets solides et liquides de WACA-ResIP - Aneho, site officiel de la ville d'Aneho

Lancement du sous-projet gestion des déchets solides et liquides de WACA-ResIP

Lancement du sous-projet gestion des déchets solides et liquides de WACA-ResIP

La côte togolaise fait l’objet d’une dynamique littorale caractérisée par le phénomène d’érosion côtière marqué par un recul de trait de côte d’ampleur variable et impulsé tant par les changements climatiques que par les inondations côtières. Ces phénomènes, en plus des pertes économiques qu’ils entraînent, affectent les activités des ménages avec pour corolaire, l’aggravation de la pauvreté des populations exposées à plus de vulnérabilité. Cette situation préoccupante à plus d’un titre affecte le littoral togolais depuis quelques décennies, et le gouvernement en a conscience et multiplie ses interventions dans la zone. Entre autres interventions, figure en bonne place le Projet d’Investissement de Résilience des Zones Côtières en Afrique de l’Ouest (WACA ResIP) initié par le Ministère de l’Environnement, du Développement Durable et de la Protection de la Nature avec la Banque Mondiale et du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM). Le projet WACA ResIP a une double approche : une approche collaborative inter-Etats à l’échelle sous régionale et une approche décentralisée au niveau pays. C’est cette deuxième approche qui a fait objet du lancement du sous-projet gestion des déchets solides et liquides dans la Commune des Lacs1 le lundi 27 Janvier 2020 en présence de son Excellence David Wonou OLADOKOUN, Ministre de l’Environnement, des députés, du Préfet des Lacs, du Maire de la Commune des Lacs1 et bien d’autres autorités politiques, administratives, religieuses et traditionnelles autour desquelles les populations. Les réalisations dans ce volet consisteront à la construction de toilettes ECOSAN et  puisards et permettre au canton de Glidji de bénéficier des conditions d’hygiène descente ; à faire abonner les ménages au service de collecte des déchets solides et au service de contrôle de bon fonctionnement des ouvrages d’assainissement autonome et de vidange ; à collecter les déchets solides et liquides de la Commune des Lacs1 depuis leurs lieux de production ; et à valoriser les déchets solides et liquides collectés.  D’un financement total d’environ trois cent deux millions quatre cent dix-huit mille trois cent (302 418 300) FCFA, ce sous-projet permettra d’étendre les services d’assainissement solide et liquide sur l’ensemble du territoire communal et de pérenniser, aussi bien financièrement qu’institutionnellement  au sein d’un service municipal dédié, fusionnant en particulier les équipes en charge de la gestion et du contrôle sur les déchets solides et liquides. A ce financement s’ajoutera la contribution de la Commune des Lacs1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 ⁄ 7 =